lundi 6 décembre 2010

Notre Dame des Landes - Lettre ouverte à Jean-René Marsac - Député PS Redon-Bruz 35

Ah, l'Oncle Paul n'a décidément pas sa langue dans sa poche ;o))

«Rien ne distingue davantage les oiseaux de l’homme que le fait qu’ils construisent et pourtant laissent le paysage dans le même état qu’avant». Robert Wilson Lynd alias Sinn Féin activist Robiard Ó Flionn (1879-1949).

«Pour info, au cas peu probable où vous l'ignoreriez, JR Marsac est un farouche partisan de la construction de l'aéroport ND des Landes. Pour moi cela classe définitivement le bonhomme parmi les pollueurs patentés».

En lisant ces propos ci-dessus d'un collègue, apparemment mieux informé que moi, je suis tombé des nues.

Quand je suis venu à Paris vous écouter parler du projet de loi OGM en mai 2008, j'ai cru comprendre que mon député, celui de la 4ème circonscription d'Ille-et-Vilaine Redon-Bruz, était accessible au raisonnements de ceux qui combattent les fossoyeurs de notre planète.

Il me semblerait impensable d'imaginer que vous faisiez alors partie du 'concert de démagogie' [1] à propos du projet d'infrastructure 'pharaonique' et 'du dernier siècle' qui engloutirait - par bétonnage - quelques 2000 hectares de bonnes terres agricoles en supprimant en même temps une cinquantaine d'exploitations. C'est-à-dire si l'on calcule sur la base de chaque salarié et poste de travail connexe à une agriculture de qualité, bien plus qu'un millier d'emplois. Sans oublier le coût «externe» d'une détérioration du tissu social, voire d’un milieu rural ou semi-urbain riche et de la destruction d’un bocage à biodiversité exceptionnelle d'une valeur inestimable.

En échange de quoi ? Désapprouvée par le grenelle de l'Environnement (fin 2007), une grande plateforme aéroportuaire inutile et néfaste – caduque déjà - au bénéfice d'un groupement industriel - Vinci Concessions, Vinci SA, CCI de Nantes, CIFE, ETPO - qui, aux commandes des travaux, est lié à une grosse affaire de corruption directement ou via les filiales, (Dumez, Campenon Bernard ... ) avec ses concurrents Eiffage (Fougerolles, SAE) et Bouygues. Tous donc condamnés en justice. Seulement parce que la victime fut la SNCF. On croit rêver. (Cf. http://www.bakchich.info/La-SNCF-empoche-130-millions-a-l,07596.html).

On nous parle de 3500 emplois à l’ouverture de Notre-Dame-des-Landes. A présent, 650 emplois directs et 1 000 emplois indirects sont recensés sur le site actuel de Nantes Atlantique. Ces emplois seraient tout bêtement transférés sur le nouveau site. Comment peut-on s'imaginer que, par un simple transfert de l’aéroport ou un coup de baguette magique, on puisse passer de 1650 à 3500 emplois ? On nous promet aussi 15 000 emplois à l’horizon 2050. Mais quel va être le développement du transport aérien, compte tenu des crises financières et énergétiques en cours ? Il s’agirait en effet principalement de «transferts» d’emplois plutôt que de «créations».

A noter aussi qu'au rythme contemporain l’équivalent d’un département français est artificialisé tous les dix ans, que le public en a marre de tels discours mythomanes et que la priorité absolue du 21 ème siècle est la reconquête de la qualité de l'eau et la réapproriation de notre autosuffisance alimentaire. Ceci s'effectura seulement par une gestion saine des sols qui misera sur (a) la régénération de la flore microbienne et sur (b) la conservation - sinon l'augmentation - des surfaces agricoles disponibles sur le territoire français. Ce sont des faits incontournables.

Le site officiellement nommé la "Zone d'Aménagment Différée" a été rebaptisé la Zone à Défendre par ses opposants. Plusieurs de leurs camps retranchés sont menacés de représailles judiciares et ne pourront peut-être pas résister longtemps aux provocations des forces de l'ordre, réputées pour leur brutalité et un comportment qualifié de 'vexatoire caractérisé – à cause de la nature autoritaire du régime présidentiel aujourd'hui. Pourtant Notre Dame des Landes rappelle étrangement les impasses de Plogoff (1978-1981) et du plateau de Larzac (1973-1981).

Outre le recours à la violence et au regrettable passage en force, que le PS dénonce autant dans la politique de Nicolas Sarkozy, votre position en décembre 2010 ne semble pas plus tenable que celle de février 2009 (Cf. http://www.infosredon.fr/index.php?page=article&edition=1723). Je vous demande de bien vouloir prendre en considération ces éléments de refléxion, en vous en souhaitant bonne réception.

Dans l'attente de vous lire. Paul Matthews ep.matthews@free.fr.


[1] Concert de démagogie = un cénacle sous l'étiquette PS-PCF- UMP. En juillet 2004 le bureau du syndicat mixte de Notre-Dame-des-Landes fut composé majoritairement de quelques irréductibles de la gauche caviar Grand Ouest. Notament : Jean-Marc Ayrault, Marcel Hamel, Jean Normand et l'ancien président Patrick Mareschal (Cf. Communiqué de presse 15 juillet 2004 http://www.paysdelaloire.fr/uploads/tx_oxcsnewsfiles/04-07-15_cp01.pdf).

2 commentaires:

Anonyme a dit…

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

Anonyme a dit…

Parfait que vous ayez envoyé ce commentaire à notre cher député, mais je doute qu'il ne réponde tellement il est convaincu que cet aménagement est indispensable.
Autrement dit / Il est dans son monde, comme beaucoup d'autres élus qui pourtant parlent de "développement durable" et patati...

Christophe